Circuit imprimé à 30 couches

soudure par refusion

Depuis plus de vingt ans, MTI se consacre à la fourniture de services de fabrication OEM/ODM complets à des clients du monde entier. Grâce à notre grande expertise en matière d'assemblage de circuits imprimés, nous avons établi de solides relations de collaboration avec des distributeurs de composants agréés. Cela nous permet de nous procurer tous les composants nécessaires à des prix compétitifs, garantissant ainsi la rentabilité pour nos clients.

Nom du produit Circuit imprimé à 30 couches
Mot-clé 3018 pcb,assemblage de circuits imprimés,assemblage de circuits imprimés,empilage de circuits imprimés 12 couches
Lieu d'origine Chine
Épaisseur du panneau 2~3,2mm
Industries concernées contrôle industriel, etc.
Service Fabrication OEM/ODM
Certificat ISO-9001:2015, ISO-14001:2015,ISO-13485:2012.UL/CSA
Couleur du masque de soudure Rouge
Avantage Nous maintenons une bonne qualité et des prix compétitifs afin de garantir le bénéfice de nos clients.
Pays de vente Partout dans le monde, par exemple : îles Mariannes du Nord, Palau, Thaïlande, Antarctique, Bahamas, Royaume-Uni.

 

L'un de nos services de conception de matériel est la fabrication en petites séries, qui vous permet de tester rapidement votre idée et de vérifier la fonctionnalité de la conception du matériel et de la carte de circuit imprimé.

Nous disposons d'une riche expérience d'ingénieur pour créer un layout à l'aide d'une plateforme logicielle telle qu'Altium Designer. Ce schéma vous montre l'aspect et l'emplacement exacts des composants sur votre carte.

Les produits livrés sont toujours en avance sur le calendrier et de la plus haute qualité.

Guide des FAQ

1) Quelle est la différence entre les composants montés en surface et les composants à trous traversants dans un circuit imprimé ?

Nous prêtons attention à l'expérience de l'utilisateur et à la qualité du produit, et fournissons la meilleure qualité de produit et le coût de production le plus bas pour les clients coopératifs.
Les composants montés en surface (CMS) et les composants à trous traversants (THD) sont deux types différents de composants électroniques utilisés dans les cartes de circuits imprimés (PCB). La principale différence entre eux réside dans leur méthode de montage sur le circuit imprimé.

1. Méthode de montage :
La principale différence entre les composants SMD et THD est leur méthode de montage. Les composants SMD sont montés directement sur la surface du circuit imprimé, tandis que les composants THD sont insérés dans des trous percés dans le circuit imprimé et soudés de l'autre côté.

2. Taille :
Les composants SMD sont généralement plus petits que les composants THD. En effet, les composants SMD n'ont pas besoin de fils ou de broches pour être montés, ce qui permet une conception plus compacte. Les composants THD, en revanche, ont des fils ou des broches qui doivent être insérés dans le circuit imprimé, ce qui les rend plus volumineux.

3. Efficacité de l'espace :
En raison de leur taille réduite, les composants SMD permettent une conception plus efficace de l'espace sur le circuit imprimé. Ceci est particulièrement important dans les appareils électroniques modernes où l'espace est limité. Les composants THD prennent plus de place sur le circuit imprimé en raison de leur taille plus importante et de la nécessité de percer des trous.

4. Le coût :
Les composants SMD sont généralement plus chers que les composants THD. Cela s'explique par le fait que les composants SMD nécessitent des techniques de fabrication et des équipements plus avancés, ce qui rend leur production plus coûteuse.

5. Processus d'assemblage :
Le processus d'assemblage des composants SMD est automatisé, utilisant des machines "pick-and-place" pour placer avec précision les composants sur le circuit imprimé. Le processus est donc plus rapide et plus efficace que pour les composants THD, qui nécessitent une insertion et une soudure manuelles.

6. Performance électrique :
Les composants SMD ont de meilleures performances électriques que les composants THD. En effet, les composants SMD ont des fils plus courts, ce qui réduit la capacité et l'inductance parasites, d'où une meilleure intégrité du signal.

En résumé, les composants SMD offrent une conception plus compacte, de meilleures performances électriques et un processus d'assemblage plus rapide, mais à un coût plus élevé. Les composants THD, en revanche, sont plus grands, moins chers et peuvent supporter des puissances et des tensions nominales plus élevées. Le choix entre les composants SMD et THD dépend des exigences spécifiques de la conception du circuit imprimé et de l'utilisation prévue de l'appareil électronique.

2) Quels sont les matériaux couramment utilisés pour fabriquer les PCB ?

Nous disposons d'avantages en matière de marketing et d'expansion des canaux de distribution. Les fournisseurs ont établi de bonnes relations de coopération, amélioré en permanence les flux de travail, amélioré l'efficacité et la productivité, et fourni aux clients des produits et des services de haute qualité.
1. Le cuivre : Le cuivre est le matériau le plus couramment utilisé pour les circuits imprimés. Il est utilisé comme couche conductrice pour les pistes et les pastilles du circuit.

2. FR4 : Le FR4 est un type de stratifié époxy renforcé de fibre de verre qui est utilisé comme matériau de base pour la plupart des circuits imprimés. Il offre une bonne résistance mécanique et de bonnes propriétés d'isolation.

3. Masque de soudure : Le masque de soudure est une couche de polymère appliquée sur les traces de cuivre pour les protéger de l'oxydation et éviter les ponts de soudure pendant l'assemblage.

4. Sérigraphie : La sérigraphie est une couche d'encre imprimée sur le masque de soudure pour fournir des étiquettes de composants, des désignateurs de référence et d'autres informations.

5. Soudure étain/plomb ou sans plomb : La soudure est utilisée pour fixer les composants sur le circuit imprimé et pour créer des connexions électriques entre eux.

6. L'or : L'or est utilisé pour plaquer les plages de contact et les trous d'interconnexion sur le circuit imprimé, car il offre une bonne conductivité et une bonne résistance à la corrosion.

7. L'argent : L'argent est parfois utilisé comme alternative à l'or pour le placage des plages de contact et des trous d'interconnexion, car il est moins cher tout en offrant une bonne conductivité.

8. Nickel : Le nickel est utilisé comme couche barrière entre le cuivre et le placage d'or ou d'argent pour éviter qu'ils ne se diffusent l'un dans l'autre.

9. Résine époxy : La résine époxy est utilisée comme adhésif pour coller les couches du circuit imprimé.

10. Céramique : Les matériaux céramiques sont utilisés pour les circuits imprimés spécialisés qui nécessitent une conductivité thermique et des propriétés d'isolation élevées, comme dans les applications à haute puissance.

Quels sont les matériaux couramment utilisés pour fabriquer des circuits imprimés à 30 couches ?

3) Quelle est la distance minimale requise entre les composants d'un circuit imprimé ?

Nous disposons d'un équipement de production et d'une technologie de pointe pour répondre aux besoins des clients, et nous pouvons fournir aux clients des produits de circuits imprimés à 30 couches de haute qualité et à bas prix.
La distance minimale requise entre les composants d'un circuit imprimé dépend de divers facteurs tels que le type de composants, leur taille et le processus de fabrication utilisé. En général, la distance minimale entre les composants est déterminée par les règles et directives de conception du fabricant.

Pour les composants montés en surface, la distance minimale entre les composants est généralement de 0,2 mm à 0,3 mm. Cette distance est nécessaire pour s'assurer que la pâte à braser ne passe pas entre les plots pendant le processus de refusion.

Pour les composants à trous traversants, la distance minimale entre les composants est généralement de 1 à 2 mm. Cette distance est nécessaire pour garantir que les composants n'interfèrent pas les uns avec les autres au cours du processus d'assemblage.

Dans les applications à haute vitesse et à haute fréquence, il peut être nécessaire d'augmenter la distance minimale entre les composants afin d'éviter les interférences et la diaphonie des signaux. Dans ce cas, il convient de respecter scrupuleusement les règles et directives de conception du fabricant.

Globalement, la distance minimale entre les composants d'un circuit imprimé doit être déterminée en fonction des exigences spécifiques de la conception et des capacités du processus de fabrication.

4) Quel est l'impact de la taille et de la forme des trous sur le processus de fabrication d'un circuit imprimé ?

Nous continuons à investir dans la recherche et le développement et à lancer des produits innovants.
La taille et la forme des trous sur un circuit imprimé peuvent avoir plusieurs conséquences sur le processus de fabrication :

1. Processus de forage : La taille et la forme des trous déterminent le type de foret et la vitesse de perçage nécessaires pour créer les trous. Les trous plus petits nécessitent des mèches plus petites et des vitesses de forage plus lentes, tandis que les trous plus grands nécessitent des mèches plus grandes et des vitesses de forage plus élevées. La forme du trou peut également affecter la stabilité du foret et la précision du processus de forage.

2. Processus de placage : Une fois les trous percés, ils doivent être plaqués avec un matériau conducteur pour créer des connexions électriques entre les différentes couches du circuit imprimé. La taille et la forme des trous peuvent influer sur le processus de métallisation, car les trous plus grands ou de forme irrégulière peuvent nécessiter une plus grande quantité de matériau de métallisation et des temps de métallisation plus longs.

3. Processus de soudure : La taille et la forme des trous peuvent également avoir un impact sur le processus de soudure. Les trous plus petits peuvent nécessiter un placement plus précis des composants et des techniques de soudure plus minutieuses, tandis que les trous plus grands peuvent permettre une soudure plus facile.

4. Placement des composants : La taille et la forme des trous peuvent également affecter l'emplacement des composants sur le circuit imprimé. Des trous plus petits peuvent limiter la taille des composants pouvant être utilisés, tandis que des trous plus grands peuvent permettre une plus grande flexibilité dans le placement des composants.

5. Conception du circuit imprimé : La taille et la forme des trous peuvent également avoir un impact sur la conception globale du circuit imprimé. Différentes tailles et formes de trous peuvent nécessiter différentes stratégies de routage et d'agencement, ce qui peut affecter la fonctionnalité et les performances globales du circuit imprimé.

D'une manière générale, la taille et la forme des trous sur un circuit imprimé peuvent avoir un impact significatif sur le processus de fabrication et doivent être soigneusement pris en compte lors de la phase de conception afin de garantir une production efficace et précise.

Quel est l'impact de la taille et de la forme des trous sur le processus de fabrication d'un circuit imprimé ?

5) Quelle est l'importance de la largeur et de l'espacement des pistes dans la conception d'un circuit imprimé ?

Nos produits de circuits imprimés à 30 couches présentent des avantages compétitifs et différenciés, et promeuvent activement la transformation numérique et l'innovation.
La largeur et l'espacement des pistes dans la conception d'un circuit imprimé sont des facteurs cruciaux qui peuvent grandement affecter les performances et la fiabilité du circuit. En voici les raisons :

1. Capacité de transport de courant : La largeur de la trace détermine la quantité de courant qui peut circuler à travers la trace sans provoquer d'échauffement excessif. Si la largeur de la trace est trop étroite, elle peut entraîner une surchauffe et endommager le circuit.

2. Chute de tension : La largeur de la trace affecte également la chute de tension à travers la trace. Une trace étroite aura une résistance plus élevée, ce qui se traduira par une chute de tension plus importante. Cela peut entraîner une baisse du niveau de tension à l'extrémité de la trace, ce qui affecte les performances du circuit.

3. Intégrité du signal : L'espacement entre les traces est essentiel pour maintenir l'intégrité du signal. Si l'espacement est trop faible, il peut entraîner une diaphonie et des interférences entre les signaux, ce qui entraîne des erreurs et des dysfonctionnements dans le circuit.

4. Gestion thermique : L'espacement entre les traces joue également un rôle dans la gestion thermique. Un espacement adéquat entre les traces permet une meilleure circulation de l'air, ce qui contribue à dissiper la chaleur du circuit. Ceci est particulièrement important pour les circuits de forte puissance.

5. Contraintes de fabrication : La largeur et l'espacement des traces doivent également être pris en compte dans le processus de fabrication. Si les traces sont trop proches les unes des autres, il peut être difficile de graver et d'inspecter le circuit imprimé, ce qui peut entraîner des défauts de fabrication.

En résumé, la largeur et l'espacement des traces sont des paramètres critiques qui doivent être soigneusement pris en compte dans la conception des circuits imprimés afin de garantir le bon fonctionnement et la fiabilité du circuit.

6. les circuits imprimés peuvent-ils être conçus pour résister à des vibrations ou à des chocs importants ?

Nous avons établi des partenariats stables et à long terme avec nos fournisseurs, ce qui nous confère de grands avantages en termes de prix, de coûts et d'assurance qualité.
Oui, les circuits imprimés peuvent être conçus pour résister à des vibrations ou à des chocs importants en intégrant certaines caractéristiques de conception et en utilisant des matériaux appropriés. Voici quelques moyens de rendre un circuit imprimé plus résistant aux vibrations et aux chocs :

1. Utilisation d'un matériau de substrat de circuit imprimé plus épais et plus rigide, tel que le FR-4 ou la céramique, afin de fournir un meilleur support structurel et de réduire la flexion.

2. Ajout de structures de support supplémentaires, telles que des trous de montage ou des raidisseurs, pour fixer la carte de circuit imprimé au châssis ou à l'enceinte.

3. L'utilisation de composants plus petits et plus compacts pour réduire le poids et la taille du circuit imprimé, ce qui peut contribuer à minimiser les effets des vibrations.

4. Utiliser des matériaux absorbant les chocs, tels que du caoutchouc ou de la mousse, entre le circuit imprimé et la surface de montage pour absorber et amortir les vibrations.

5. Concevoir le circuit imprimé de manière à minimiser la longueur et le nombre de traces et de vias, ce qui peut réduire le risque de contrainte mécanique et de défaillance.

6. Utiliser des composants montés en surface (SMT) plutôt que des composants à trous traversants, car ils sont moins susceptibles d'être endommagés par les vibrations.

7. Incorporation d'un revêtement conforme ou de matériaux d'enrobage pour protéger la carte de circuits imprimés et les composants de l'humidité et des contraintes mécaniques.

Il est important de tenir compte des exigences spécifiques et de l'environnement dans lequel le circuit imprimé sera utilisé lors de la conception pour une résistance élevée aux vibrations ou aux chocs. La consultation d'un expert en conception de circuits imprimés peut également permettre de s'assurer que le circuit imprimé est correctement conçu pour résister à ces conditions.

Les circuits imprimés à 30 couches peuvent-ils être conçus pour résister à des vibrations ou à des chocs importants ?

7. comment l'emplacement des composants affecte-t-il l'intégrité des signaux dans une conception de circuit imprimé ?

Nous sommes attentifs à la transformation de la protection de la propriété intellectuelle et aux réalisations en matière d'innovation. Nous disposons d'un système de confidentialité complet pour la conception de vos commandes OEM ou ODM.
L'emplacement des composants joue un rôle crucial dans la détermination de l'intégrité des signaux d'une conception de circuit imprimé. L'emplacement des composants affecte le routage des traces, qui à son tour affecte l'impédance, la diaphonie et l'intégrité des signaux de la carte de circuit imprimé.

1. Impédance : L'emplacement des composants influe sur l'impédance des pistes. Si les composants sont trop éloignés les uns des autres, les traces seront plus longues, ce qui se traduira par une impédance plus élevée. Cela peut entraîner des réflexions et une dégradation du signal.

2. Diaphonie : La diaphonie est l'interférence entre deux traces sur un circuit imprimé. L'emplacement des composants peut affecter la distance entre les traces, ce qui peut augmenter ou diminuer la diaphonie. Si les composants sont placés trop près les uns des autres, la diaphonie entre les traces peut augmenter, ce qui entraîne une distorsion du signal.

3. Acheminement des signaux : L'emplacement des composants influe également sur l'acheminement des traces. Si les composants sont placés d'une manière qui oblige les traces à prendre des virages serrés ou à se croiser, il peut en résulter une dégradation du signal. On peut éviter cela en plaçant soigneusement les composants de manière à permettre un acheminement fluide et direct des traces.

4. Mise à la terre : Une mise à la terre correcte est essentielle pour maintenir l'intégrité du signal. L'emplacement des composants peut affecter le schéma de mise à la terre du circuit imprimé. Si les composants sont placés trop loin du plan de masse, le chemin de retour des signaux peut être plus long, ce qui entraîne des rebonds de masse et du bruit.

5. Considérations thermiques : L'emplacement des composants peut également affecter les performances thermiques du circuit imprimé. Si les composants qui génèrent beaucoup de chaleur sont placés trop près les uns des autres, il peut en résulter des points chauds qui affectent les performances du circuit imprimé.

Pour garantir une bonne intégrité des signaux, il est important d'examiner attentivement l'emplacement des composants au cours du processus de conception du circuit imprimé. Les composants doivent être placés de manière à minimiser la longueur des traces, à réduire la diaphonie, à permettre le routage direct des traces et à assurer une mise à la terre et une gestion thermique adéquates.

 

Tags:Circuit imprimé de 1,2 mm,Empilage de circuits imprimés à 16 couches,assemblages de cartes de circuits imprimés